Vin rouge et santé font-ils vraiment bon ménage ? - Nouvelle Page Santé

Vin rouge et santé font-ils vraiment bon ménage ?

Le vin rouge a la réputation d’avoir des vertus pour la santé.

Entre fantasme et réalité que peut-on véritablement en dire ?

Le «French Paradox»

« Les Français ont des risques statistiques de maladie cardio-vasculaire 3,5 fois inférieurs aux Américains, grâce à leur consommation modérée de un à trois verres de vin rouge par jour, riche en antioxydants, en dépit d’une consommation équivalente de graisses saturées ».

Voilà ce qu’affirmait en 1991, Serge Renaud, chercheur de l’université de Bordeaux et ancien directeur de l’Inserm sur la chaîne américaine CBS News.

On s’est alors demandé par quel miracle la consommation de vin pouvait avoir de tels effets.

La présence de tanins a été largement avancée pour l’expliquer.

Il est vrai que le vin contient bon nombre d’antioxydants (dont les fameux polyphénols) issus de la peau et surtout des pépins du raisin.

D’accord, mais cela suffit-il à en faire une boisson santé ?

Ce que disent les études

Si l’on se penche sur toutes les études, il demeure difficile de se faire une opinion.

Certaines assurent qu’une consommation modérée de vin rouge (jusqu’à deux verres par jour pour les hommes et un verre pour les femmes), réduirait notablement le risque de maladie cardiovasculaire1,2.

D’autres, au contraire, disent que c’est une légende urbaine.

Ainsi, le Dr Miguel Marcos Martín, professeur et chercheur à l’Institut de recherche biomédicale de Salamanque, réfute l’idée que le vin rouge puisse avoir des effets protecteurs pour le cœur.

Selon lui, cette allégation « n’est pas clairement fondée sur des preuves scientifiques car sa véracité n’a pas été démontrée. »3

Il avance également que la présence dans le vin de resvératrol, qui fait partie des polyphénols bénéfiques à la santé cardiovasculaire, serait également un argument sans fondement, précisant qu’« il faudrait des quantités de ce composé bien supérieures à celles que l’on trouve dans quelques verres de vin pour avoir de tels effets sur la santé. »

Le hic, c’est l’alcool

Tous les spécialistes sont unanimes pour dire que la consommation d’alcool, même à petite dose, est néfaste pour la santé du cœur.

Elle augmente la tension artérielle comme le souligne avec insistance La revue du praticien4.

On peut y lire que « l’hypertension artérielle liée à l’alcool est à la base du lien de causalité entre la consommation d’alcool et le risque accru de plusieurs maladies cardiovasculaires. »

Dans ce contexte, n’oublions pas que l’hypertension est le troisième facteur de risque le plus important de morbidité et de mortalité à l’échelle mondiale.

Même les auteurs d’études ayant trouvé quelques vertus à la consommation de vin se montrent prudents, à l’instar de celle publiée en 2021 dans la revue Molecules5.

On y suggère que le vin rouge, en raison de la grande variété de composés polyphénoliques qu’il contient, est associé à un risque moindre de maladie coronarienne, mais les chercheurs nous mettent malgré tout en garde : l’alcool, même consommé modérément, augmente les risques de troubles du foie et de plusieurs types de cancers, entre autres maladies.

Selon les conclusions fournies, il faut retenir « qu’il ne semble pas judicieux de considérer le vin ou toute autre boisson alcoolisée comme un élément de promotion de la santé, et que les risques liés à l’alcool doivent toujours être considérés en premier lieu. »

Dans le vin, ce qui est bon, c’est le raisin !

Une consommation occasionnelle de bon vin associé à un régime alimentaire de type méditerranéen est sans doute la combinaison la plus profitable à la santé.

C’est en tout cas mon point de vue.

Mais à l’évidence, les antioxydants nous sont bien plus profitables si l’on va les chercher dans notre alimentation plutôt que dans un verre de vin.

Invitez plus volontiers une belle grappe de raisin à votre table par exemple, car c’est bien de ce dernier que le vin tire ses quelques vertus.

En plus d’être délicieux, ses propriétés thérapeutiques sont, pour le coup, largement prouvées : risque réduit de maladies chroniques, de certains types de cancer, de maladies cardiovasculaires6

La peau et les pépins sont très riches en polyphénols, et en particulier en proanthocyanidines.

Les proanthocyanidines, ou OPC, sont des flavonoïdes (polyphénols) présents dans de nombreux végétaux mais on les trouve en grande quantité dans les pépins de raisin.

A l’instar de tout polyphénol, les OPC sont d’excellents antioxydants.

Si l’on s’attarde sur leur action contre les radicaux libres, on s’aperçoit qu’ils sont deux à cinq fois plus puissants que les vitamines C, E ou A qui sont pourtant les vitamines considérées comme les plus efficaces contre le vieillissement cellulaire.

A la différence des autres antioxydants, les OPC peuvent agir dans n’importe quel milieu : ils sont solubles dans l’eau et les lipides.

C’est un avantage car ils peuvent ainsi diffuser leurs bienfaits à l’ensemble de l’organisme.

C’est pourquoi on les qualifie de « hautement biodisponibles ».

Enfin, ce n’est pas leur dernier atout : les OPC ont la particularité de rester longtemps dans l’organisme, environ 72 heures, contrairement par exemple aux vitamines qui sont éliminées rapidement (au bout de deux à quatre heures).

Ainsi, les scientifiques ont observé qu’ils avaient une action protectrice sur les artères et le muscle cardiaque.
Ils agiraient favorablement sur les risques d’athérosclérose, le taux de LDL (le mauvais cholestérol), la pression sanguine et l’inflammation7,8.

Une bonne raison de ne plus cracher les pépins de raisin, mais de bien les mâcher avant de les avaler.

Le mot de la fin

Quant au vin, vous l’avez compris, la question reste ouverte. D’autant que les études oublient de prendre en compte une dimension essentielle, difficilement mesurable, mais qui agit probablement beaucoup sur notre santé : le plaisir.

A mon sens, le vin devrait rester cela, un plaisir de la table à partager entre amis ou en famille à défaut d’être considéré comme un argument santé.

L’art d’élaborer de grands crus et celui de savoir les déguster sont nobles et font partie intégrante de notre culture.

N’allons pas chercher plus loin, c’est là que se trouvent tous les bienfaits du vin : nous procurer du plaisir, de la convivialité et de la joie.

Et c’est déjà beaucoup !

Et vous ? Quel est votre opinion sur le sujet ?

5 3 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

18 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Ingrid
Ingrid
6 mois il y a

depuis une trentaine d’années je bois du vin rouge quotidiennement, pendant les repas. J’ ai presque 70 ans et je suis en bonne santé grâce à une bonne hygiène de vie, ma tension est plutôt basse. Ma maman de 91 ans habite chez moi et boit aussi sont petit verre de vin quotidiennement. Si elle n’est pas la preuve d’une longue vie, en bonne santé…..

Christian Subrenat
Christian Subrenat
6 mois il y a

Très bon article, complet, étayé et aussi objectif que possible. Cela change vraiment des articles faussement scientifiques à vocation commerciale.
Merci et bravo 👍.

Christophe Rouget
Christophe Rouget
6 mois il y a

Le fameux ingénieur qui lia graisse et maladie cardio-vasculaire elimina deux pays l’un du grand nord ou les gens n ont pas de gras mais bcq de maladies c v … et la France ou entre autres dans le sud-ouest les gens ont bcq de cholestérol et très peu de m cv … appelé le paradoxe français…. le vin ne rentrant pas dans l’etude…. tout simplement pacq il ny a pas de lien.. que la graisse est la première nourriture du corps du cerveau … que dans les plaques d’aterome il y a entre 20 et 30% de gras le… Lire la suite »

daniel PIERREL
6 mois il y a

le grand père de ma femme est mort à 108 ans en pleine forme portait pas de lunette buvait un litre par jour il me disais bois du rouge mais jamais de blanc

Danlée
Danlée
6 mois il y a

J’adore la fin de votre exposé positif, à votre santé…et longue vie….

Chris
Chris
6 mois il y a

Bonjour, le problème c’est que considérer 1 ou 2 verres de vin par jours est bon pour la santé, s’est une grave erreur car l’alcoolisme commence avec 1 verre par jours puis 1 verre ne suffit plus et vous devenez alcoolique sans vous en rendre compte, la vente de cette substance qui fait perdre la conscience des gens devrait être bien plus contrôlée,en interdire la pub et comme la cigarette afficher sur les boissons des messages dissuasifs,

Sahli
Sahli
6 mois il y a

Le vin fait plus de dégâts que embellir notre santé, on voit bien le résultat de l’indépendance, à cette molécule pleine d’acidité, alcool néfaste, les traces de plaques sur le buveur d’alcool, la moralité, les féminicides , stress et colère . des gros dégâts sur la santé, fléau qui s’accentue avec le temps.
Bref une minorité qui savent boire aujourd’hui, savoir boire c’est prendre du bon vin mais ça coûte cher, et tout le monde ne peut pas se permettre d’acheter du bon vin …

Pierre
Pierre
6 mois il y a

Grand merci à vous pour vos articles toujours très très intéressants !

Bernard B
Bernard B
6 mois il y a

Personnellement, je n’ai jamais aimé le vin. La première fois que j’ai trempé mes lèvres dans un verre de vin, j’ai fait …pouaaaahh! J’ai 69 ans aujourd’hui, tout va bien, et j’ai toujours ce dégoût de l’alcool ! Je me régale par contre d’un bon verre de raisin (bio !) fraîchement pressé ! Et c’est meilleur pour la santé, j’en suis convaincu!

Solvar
6 mois il y a

Est-ce que boire un verre de vin rouge
Par jour peut provoquer des remontées gastriques au point d’aboutir à un polype sur une corde vocale.
Merci pour votre réponse.

Robert Springer
Robert Springer
6 mois il y a

Incroyable ! Chacun sait que le raisin est l’un des tout premiers fruits pollués aux pesticides. A acheter bio, si l’on peut, donc pas facile et pas pour toutes les bourses.

Rivaud
6 mois il y a

Bien qu ‘aimant le vin ,je n ‘ai malheureusement plus le plus petit doute: il est dangereux pour la santé, notamment pour le foie , le cerveau , les cellules, etc…

JCVanderest
JCVanderest
6 mois il y a

Bonjour, j’aime le vin , modérément, de toute façon ces avis de « spécialistes » tournent d’après les époques, le vin, c’est le plaisir, la convivialité, l’amitié.
On assiste maintenant au sponsoring de manifestations sportives en Belgique par une marque de bière et les jeux olympiques en France par une boisson gazeuse dont le pourcentage en sucre est affolant.Et dont la principale qualité est d’être efficace pour le nettoyage des toilettes
Vous avez dit « fric »????

Vandome Bruno
Vandome Bruno
6 mois il y a

D’accord pour une grande convivialité meme
s’il y a absence d’alcool.

Nelly M
Nelly M
6 mois il y a

Ce n’est pas simple cette histoire de vin. Entre ma belle-mère qui disait que c’était bon pour la santé & les scrupules qu’on a quand même à boire du vin, ce n’est pas simple. Perso, ayant choisi d’intégrer la notion de plaisir dans mon mode de vie avec mon époux, j’assume le choix de consommer cet élixir régulièrement mais quand même avec modération. Concernant la santé des uns & des autres, on se rend compte à l’usage, qu’il n’y a pas de justice … malheureusement…/ comportement / l’alcool, tabac ou autre … en vrai, la vie n’est pas juste avec… Lire la suite »

Darquise
Darquise
6 mois il y a

D’accord même si j’aime le vin rouge. Sauf que ici au Québec, nous avons des raisins sans pépins. Donc, petit probléme

DENAND Jean
DENAND Jean
6 mois il y a

Tout à fait d’accord avec vous, à tous points de vue sur l’utilité du vin pour la santé et la convivialité.

Remy anne marie
Remy anne marie
6 mois il y a

Je bois du vin avec mon compagnon et depuit moi qui ne buvait pas mon tau de gamma taitaitmauvais maintenant que je bois du vin rouge met du bon ,mont aux est bon mon cholestérol est mieux met nous fesont le jeune intermitent

Suivez-nous sur Facebook

18
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close