Ventouses : je vous recommande cette méthode - Nouvelle Page Santé

Ventouses : je vous recommande cette méthode

Avez-vous déjà remarqué d’étranges marques circulaires sur le corps de certains athlètes ?

Ce ne sont pas là les cicatrices laissées par une attaque de pieuvre. Mais bel et bien un remède ancestral : le cupping, aussi appelé ventousothérapie.

Et si elles font parfois sourire les sceptiques, les ventouses reviennent plus que jamais à la mode.

Les sportifs de haut niveau les adorent, et les stars aussi. Kim Kardashian, Jennifer Aniston, Gwyneth Paltrow (la liste est longue) ne jurent que par elles.

Qu’est-ce qui se cache derrière ces fabuleuses ventouses ?

Une longue tradition qui nous parle d’énergies

Les Égyptiens utilisaient des cornes d’animaux ou des morceaux de bambou comme premières ventouses. Il existe même des hiéroglyphes qui montrent des médecins en plein exercice !

Tandis que les Chinois les fabriquaient à partir de matériaux tels que le bronze, le fer et le bambou.

Ces cultures anciennes croyaient en l’équilibre des énergies dans le corps. Les ventouses étaient utilisées pour éliminer les substances étrangères du corps, justement parce qu’elles déséquilibrent nos énergies.

Cette méthode est toujours employée dans les pays musulmans. Elle est pratiquée par les hajjam et connue sous le nom de « hijama », qui signifie littéralement « la saignée ». C’est une méthode un peu particulière… pas la plus évidente quand on souhaite se lancer.

Les trois méthodes du cupping

Il existe trois méthodes distinctes.

La 1ère dite « humide » implique d’abord d’érafler légèrement la peau. Ensuite, une ventouse est appliquée sur chaque éraflure pendant environ dix minutes, afin d’aspirer le sang.

Elle est visuellement la plus impressionnante car la ventouse (qui ressemble à une petite cloche) se remplit entièrement de sang.

Si vous êtes hémophiles ou particulièrement sensibles à la vue du sang, je vous déconseille cette méthode.

La 2ème méthode est la « sèche ». Elle est couramment utilisée en médecine chinoise. Les ventouses sont placées sans aucune incision, elles n’aspirent que la peau.

L’objectif est d’améliorer la circulation sanguine, de soulager les tensions, de revitaliser le corps et de favoriser le flux d’énergie.

Pour que les ventouses glissent en douceur et agréablement, le praticien applique de l’huile de massage sur la peau.

C’est au fond presque comme un massage très profond… mais sans les mains.

La 3ème méthode, appelée « par infusion », est moins répandue. Elle consiste à infuser des ventouses en bambou avec une décoction de plantes médicinales.

Les propriétés absorbantes du bambou retiennent les principes actifs des plantes.

Ainsi, le patient bénéficie des avantages des ventouses sèches ainsi que des effets des plantes médicinales.

Je vous recommande celle-ci pour deux raisons.

1)En plus de l’effet de succion bénéfique des ventouses, vous combinez l’effet médicinal des plantes.

2)Elle est la moins douloureuse et la moins « impressionnante » des trois. Parfait pour débuter !

4 bonnes raisons d’essayer

Les bienfaits des ventouses sont larges et variés, allant de l’amélioration de la circulation sanguine à la réduction des douleurs musculaires. Voici quelques avantages clés :

1. Amélioration de la circulation : Les ventouses créent un vide partiel, ce qui favorise la dilatation des vaisseaux sanguins. Cela permet une meilleure circulation sanguine, apportant ainsi plus d’oxygène et de nutriments aux tissus.[1]

2. Relaxation musculaire : Les ventouses peuvent décontracter les muscles tendus en éliminant les toxines et en réduisant les tensions.[2]

3. Soulagement de la douleur : Les ventouses peuvent agir comme une forme de thérapie analgésique, soulageant les douleurs chroniques telles que les maux de dos, les douleurs articulaires et les migraines.[3]

4. Détoxification : En créant un vide, les ventouses attirent les toxines et les impuretés vers la surface de la peau, facilitant ainsi leur élimination par le corps.

Un des rares remèdes efficaces contre la fibromyalgie

Des études scientifiques récentes ont même démontré l’efficacité du cupping en cas de fibromyalgie.[4]

C’est une bonne nouvelle pour les patients car ces douleurs inexpliquées et sans source apparente laissent encore trop souvent les médecins sans réponse.

Si après tous ces arguments vous êtes tentés d’explorer les bienfaits des ventouses, voici quelques conseils pour le faire dans les règles de l’art.

Mes conseils pour une expérience positive

1. Consultez un professionnel : Il est essentiel de consulter un professionnel formé en ventouses, tel qu’un naturopathe, un kinésithérapeute ou un acupuncteur. Il saura évaluer vos besoins et vous guider dans le processus.

 

2. Détendez-vous : Pendant la séance, respirez profondément. L’effet relaxant des ventouses est optimisé lorsque vous êtes calme.

 

3. Hydratez-vous : Buvez suffisamment d’eau après la séance pour aider à éliminer les toxines libérées.

Un dernier mot. Les ventouses ne guérissent pas comme par miracle, mais aident à prévenir et à maintenir le corps en bonne santé. Prenez les sessions de cupping comme un complément à votre routine bien-être !

Et vous, avez-vous déjà testé ?

5 5 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Monique Lallouette
Monique Lallouette
8 mois il y a

Oui, je connais le soin par ventouses. On le pratiquait dans la famille. On versait de l’eau de Cologne sur un tampon d’ ouate dans la ventouse; on y mettait le feu avec une allumette et on la plaçait ensuite sur la peau en faisant attention à ce que l’ ouate ne soit pas en contact direct avec la peau pour ne pas brûler. Je le pratiquais sur maman pour notamment rhume, bronchite et quand elle ne se sentait pas bien. Soulagement évident.

Miliani
Miliani
8 mois il y a

Bonjour j ai fait a plusieurs reprises l apiculture vraiment sa ma aide et sa m’a soulage

Raux
Raux
8 mois il y a

Je connais les ventouses pour en avoir posé a mon papa pour des bronchites et moi même en avoir eu aussi .Rien de mieux pour la bronchite.

NAIMA
NAIMA
8 mois il y a

bonjour suite au sujet traiter concernant Venteuse personnellement j’ai vécu cette expérience tout ce qui dit est à ce propos est vraie ca permet un équilibre total de la santé plus je me sentais léger et je respirais beaucoup mieux aussi avant j’avais le problème des cramps
juste j’ajoute qu’il fallait signalé si vous traitez un certains maladie personnellement je suis diabétique j’attendais jusqu’au ce que mon sucre est stabilisé et aussi pour les gents qui ont l’animé il est interdit pour eux
voilà

Béa
Béa
8 mois il y a

J’ai en effet testé pour la 1ere fois les ventouses (coton enflammé dans 1 pot de yaourt en verre, je n’avais que cela) en mars 2020…cela vous rappelle qqchose ? J’étais en grande détresse respiratoire covid et ne souhaitais pas être intubée ! Et bien, à l’issue de la 2ème séance de 20 minutes (les 2 espacées d’1h), j’ai pu reprendre enfin 1 petite inspiration. Mon mari a recommencé à me poser les 4 ventouses le lendemain…cela m’a sauvé. Nous nous en mettons régulièrement en cas de fatigue ou en début de rhume, très efficace !

melot bernard
8 mois il y a

je suis acupuncteur et j’utilise régulièrement les ventouses ce qui est dit est vrai je le constate tous les jours

semilunaire
semilunaire
8 mois il y a

bonjour
une amie vient de faire lire à ma femme votre article sur les ventouses et je suis surpris du peu de consistance de votre article
Ma femme a passé son diplôme d’infirmière en 1966 et a eu comme épreuve pratique: la pose de ventouses !!
Il y a une autre technique que vous n’avez pas évoqué, c’est l’utilisation d’un coton
Daniel HENRY ( kiné ) A ECRIT DES LIVRES SUR LA MEDECINE DES VENTOUSES, en traitant leur usage sur les méridiens d’acupuncture il y a quelques années!
Voilà

Kennel Nicole
Kennel Nicole
8 mois il y a

Bonsoir
Je n ai jamais essayé les ventouses je souhaiterais une adresse sur Béziers svp merci kennel.nicole@gmail.com

Marie-jo Fouchet/Mouëzy
Marie-jo Fouchet/Mouëzy
8 mois il y a

Dans mon enfance,je les ai vues souvent utilisées pour bronchites ou autres maladies respiratoires.Vous ne faites pas allusion à cette indication thérapeutique, y aurait-il quelque contrindication ❓

Anne
8 mois il y a

Oui je fais régulièrement , 2 fois par an ,et depuis je me sens mieux 🙏

Suivez-nous sur Facebook

10
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close