Une solution méconnue face à l’herpès - Nouvelle Page Santé

Une solution méconnue face à l’herpès

Selon les chiffres de l’Organisation Mondiale de la Santé publiés en 2016, environ 67 % de la population mondiale de moins de 50 ans serait infectée par le HSV-1 (virus de l’herpès labial)1.

Quant au virus HSV-2 (virus provoquant l’herpès génital), il toucherait 13 % de la population mondiale âgée de 15 à 49 ans.

En France, une personne sur 5 est infectée2.

La lettre du jour devrait par conséquent parler à nombre d’entre vous.

La solution que je vais vous proposer est souvent négligée et devrait pouvoir vous aider à limiter les symptômes et la fréquence des éruptions.

Des virus particulièrement récalcitrants

L’herpès est l’une des infections virales les plus courantes. Huit types de virus herpétiques infectent les humains, les plus répandus étant les herpes simplex HSV-1 et HSV-2 qui sont responsables des infections orales et génitales.

Il est important de comprendre que l’herpès ne se soigne pas. La seule stratégie envisageable est de lutter contre les symptômes.

Après l’infection initiale, le virus reste latent dans les ganglions. Beaucoup de personnes ignorent de ce fait qu’elles sont contaminées.

Certaines ne verront jamais les symptômes se déclarer mais pour d’autres le virus peut périodiquement devenir actif et déclencher l’éruption de vésicules douloureuses.

Certains facteurs favorisent le réveil du virus. Il s’agit de :

  • La surexposition au soleil ;
  • La fatigue ;
  • Les épisodes fiévreux ;
  • Les périodes de stress physique ou émotionnel ;
  • Une faiblesse du système immunitaire.

Certaines mesures peuvent limiter la survenue des crises et faire en sorte que celles-ci soient moins sévères.

Vous l’ignorez peut-être mais l’une des plus importantes est l’alimentation. 

Deux acides aminés qui changent tout

Les chercheurs ont découvert que deux acides aminés avaient une incidence très importante dans la prolifération et l’activité des virus de l’herpès.

Il s’agit de la lysine et de l’arginine.

Les études menées ont permis de déterminer que les virus de l’herpès ont besoin de l’arginine pour se développer et se reproduire.

« L’arginine a été associée à la prolifération et à la virulence de divers virus de l’herpès. », conclut l’une d’entre elles3.

Cela expliquerait que l’arginine atténue la réponse immunitaire antivirale4.

A contrario, la lysine permettrait de réduire considérablement les désagréments dus à une infection aux virus de l’herpès simple.

Des doses comprises entre 1 et 3 g/j de lysine associées à un régime pauvre en arginine semblent nécessaires pour obtenir des résultats5.

Dans une étude particulièrement probante, 1543 sujets ont été interrogés par questionnaire après une période de supplémentation en lysine de six mois6. 84 % ont déclaré que la supplémentation en lysine prévenait les récidives ou diminuait la fréquence de leurs symptômes. Sans lysine, 90 % ont indiqué que la cicatrisation prenait de 6 à 15 jours, mais avec la lysine, 83 % ont déclaré que les lésions guérissaient en cinq jours ou moins. Dans l’ensemble, 88 % considéraient la lysine comme efficace pour soulager leurs troubles.

Il faut savoir que ces deux acides aminés ne sont pas naturellement synthétisés par l’organisme et sont uniquement fournis par l’alimentation.

Faire pencher la balance

Pour éviter les récidives trop fréquentes, il faudrait donc éviter de manger des aliments qui contiennent beaucoup d’arginine et privilégier ceux qui sont riches en lysine.

Voici de quoi vous permettre de faire pencher la balance favorablement :

Les aliments les plus riches en arginine (à éviter) sont :

  • les arachides,
  • le chocolat,
  • les graines en général,
  • le soja et ses dérivés,
  • les noix, les amandes,
  • les algues,
  • les légumineuses en général (lentilles, pois cassés, pois chiches etc.).

L’idée n’est pas de supprimer totalement ces aliments de votre régime alimentaire (gare au déséquilibre) mais de s’en priver pendant un temps si vos crises sont trop fréquentes et d’en limiter la consommation au quotidien dans les périodes où le virus vous laisse tranquille.

D’autre part, il vous faudra privilégier les aliments qui contiennent beaucoup de lysine.

La difficulté est que beaucoup contiennent à la fois de la lysine et de l’arginine. C’est le cas de la viande et des légumineuses par exemple.

Voici une liste qui vous permettra d’éviter cet écueil :

  • les légumes fermentés comme la choucroute,
  • le miso,
  • les herbes fraîches ou déshydratées (persil, basilic, ciboulette etc…),
  • les laitages,
  • le poisson,
  • le bœuf (il contient plus de lysine que d’arginine).

La solution la plus simple reste, selon moi, d’apporter davantage de lysine à votre organisme en faisant appel aux compléments alimentaires (en magasin bio ou certaines pharmacies). 

Ainsi, vous ferez pencher la balance lysine/arginine du bon côté sans trop changer vos habitudes alimentaires.

Entre 1000 et 3000 mg par jour pendant trois mois semble être la posologie idéale, à renouveler après une pause d’un mois.

Les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que les personnes souffrant de problèmes de foie ou de reins, doivent s’abstenir de prendre des compléments alimentaires contenant de la lysine. Les personnes qui présentent un excès de cholestérol également.

Si vous avez fréquemment de l’herpès

Afin de compléter votre régime anti herpès, il sera également important d’avoir une alimentation bien pourvue en antioxydants.

Ils permettent de renforcer les défenses immunitaires et vont contribuer à diminuer l’inflammation.

Vous les trouverez essentiellement dans tous les fruits et légumes colorés.

Pensez également à vos apports en oméga-3 en usant sans modération des huiles de lin, de colza, ou d’olive dans vos préparations.

Les poissons gras seront aussi à privilégier. Ils contiennent non seulement de la lysine mais aussi beaucoup d’oméga-3.

Pensez alors à consommer du saumon, du maquereau, de la sardine etc.

Le zinc est aussi un excellent moyen de bien renforcer son immunité et de mettre KO les virus en tous genres.

De plus, il favorise la régénération des tissus cutanés pour une cicatrisation rapide des plaies.

Vous le trouverez dans le germe de blé, le shiitaké, les abats, le pollen, les herbes aromatiques…

La prise d’un complément alimentaire est souvent nécessaire pour bien reconstituer les réserves car son taux d’absorption est faible.

L’apport quotidien idéal est de 15 mg pendant 3 mois.

Les végétariens, les grands sportifs et les personnes âgées pourront aller jusqu’à 30 mg si leur alimentation n’est pas suffisamment riche en zinc.

Pour être efficaces les compléments de zinc doivent être ingérés au moins deux heures avant ou après les compléments alimentaires contenant du fer, les antibiotiques de la famille des cyclines et des quinolones, les traitements contre l’ostéoporose, et les médicaments destinés à neutraliser l’acidité de l’estomac.

Pour les mêmes raisons, je vous recommande également de prendre vos compléments en dehors de toute alimentation, 30 minutes avant, ou deux heures après.

Je vous conseille la formule zinc-cuivre de chez Catalyon (boire l’équivalent de 4 bouchons par jour, 30 minutes avant le(s) repas ou le soir au coucher).

Enfin, cela me semble une évidence mais je précise que certaines mauvaises habitudes alimentaires favorisent les crises d’herpès. Il s’agit des aliments sucrés, des aliments transformés à l’excès, des aliments acides, des épices, de l’alcool.

Êtes-vous sujet à l’herpès ? Saviez-vous que l’alimentation pouvait avoir un effet dessus ?

4.3 3 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

15 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Haiat
Haiat
15 jours il y a

Très intéressant. Merci

FERNANDEZ
15 jours il y a

Bonjour, non je ne pensais pas que l’alimentation pouvait jouer un rôle dans l’apparition des herpès. Pour ma part, dès les 1ers picotements j’applique tout de suite un mélange d’huiles essentielles avec un peu d’homéoplasmine… le bouton ne pousse pas, le problème est réglé en 24h !

Elisabeth
Elisabeth
15 jours il y a

Bonjour, J’aimerais lire quelque fois des solutions naturelles pour lutter contre l’endometriose qui touche pas mal de femmes!
Merci,
Elisabeth

Rose
Rose
15 jours il y a

Bonjour, Merci pour votre article qui a retenu toute mon attention. Je suis sujette à l’herpès en plus d’intolérances au gluten, lait animaux, l’histamine. De plus, j’ai 1 hypochlorydrie (je prends de la hcl plus) et des problèmes de foie avec de l’eczéma alors que je ne mange quasi pas de sucre, je prends de la lysine, mange des amandes pour compenser en calcium (=arginine). Une toux est apparue en 2017 provenant du bas de la gorge (au creux) et ne m’a plus quittée. Y aurait-il une solution sans me trouver en carence ? Merci pour vos articles vraiment très… Lire la suite »

Serge
Serge
15 jours il y a

Bonjour Laurent, Un grand merci pour vos lettres de la Nouvelle Page Santé, qui mettent l’accent sur les solutions simples et, on l’espère, efficaces. En tout cas, vous fournissez avec vos conseils les explications claires qui permettent à chacun de les comprendre et de se les approprier en fonction de sa situation particulière. C’est suffisamment rare pour être distingué! Concernant votre sujet du jour, l’herpès simplex labial, HSV-1, mon truc à moi, c’est de m’appliquer sur la lèvre une forte chaleur, proche de la sensation de brûlure, plusieurs fois par jour, dès le premier signe de survenue d’une crise. Ce… Lire la suite »

Bonnard Roland
Bonnard Roland
15 jours il y a

L’huile de coco et le tea tree sont aussi efficaces.

niort
niort
15 jours il y a

Bonjour, je suis sujette à l’herpès labial, et je peux remarquer que la guérison est plus rapide voire me permet de ne pas souffrir du bouton pendant 10 à 15 jours, si j’évince le fromage et desserts lactés, les sucreries et sucres en tout genre, le chocolat et les produits acides comme l’orange, vinaigre, pomme.. en revanche, les yaourts au bifidus, le jus de citron ( Bio de préférence), les légumes verts à la vapeur et les bonnes sources d’omega3 m’aident grandement à anéantir la poussée au point de ne pas laisser apparaitre le bouton. Je prends aussi de l’homéopathie:… Lire la suite »

Danielle Dupuis
Danielle Dupuis
15 jours il y a

depuis que mon médecin ma prescrit du valacyclovir je n’est plus de probleme de l’herpes et j’aime mieux ca que tout les produit que vous parlez car les léguminause me font mal au ventre ,je n’aime pas cuisiner le poissons ect…

Lepifre Josee
Lepifre Josee
15 jours il y a

Bonjour,
Existe t-il une forme d’Herpes sous forme de croute dans le nez ? J’ai cela et j’ai eu cette information que je cherche à vérifier. La crème aciclovir est inefficace
Merci
Cordialement

lepage jacques
15 jours il y a

personnellement je fais des boutons d’herpès sur les lèvres.Aussitôt que je sens la poussée , je coupe une tige de rubardhe dans mon jardin et je l’applique sur mes lèvres 3 ou 4 fois par jour.Au bout de 3 jours l’herpès a disparu. L’acide contenu dans la tige est très efficace; quand je suis en période hivernale, j’ai toujours quelque morceaux de rubardhe dans mon congélateur . C’est un remède pas onéreux jacques lepage 432 chemin st clément mauves sur loire

Josset
Josset
15 jours il y a

Merci pour votre message ,suite au décès de ma maman j’ai attraper de l’herpès mal placé c’est surtout très désagréable pour le soigner depuis 2005 au début c’était 3 à 4 fois par an ,et maintenant je passe une année entière, et je me soigne à l’huile essentielle

Fougnet
15 jours il y a

La nourriture c’est bien, j’aimerais que l’on trouve une solution pour éliminer ce virus (herpès génital).

Claude
Claude
12 jours il y a

A Jacques Lepage: je pense que vous parlez de Rhubarbe.
A Rose: La gorge: c’est l’emplacement de la thyroïde. Faire un bilan thyroïdien.
On est nombreux.s.es à avoir des soucis de thyroïde!
Très intéressant article et commentaires sur l’herpès. ça peut servir!

FILO
FILO
11 jours il y a

L’huile essentielle de Niaouli est aussi très efficace dès les premiers symptômes.

Zeitoun
Zeitoun
8 jours il y a

Très bel article . Merci
L huile essentielle de tea tree a été très efficace une fois sur mon herpès labial

Suivez-nous sur Facebook

15
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close