Stress, anxiété : avez-vous essayé la ronronthérapie ? - Nouvelle Page Santé

Stress, anxiété : avez-vous essayé la ronronthérapie ?

J’ai toujours été dans la team chien, mais lorsque je questionne les heureux propriétaires de chats autour de moi, ils sont unanimes : les ronronnements leur font du bien !

Ils semblent procurer un sentiment de sérénité et d’apaisement.

Pourrait-on en conclure que le simple fait d’avoir un matou à la maison est une véritable mesure thérapeutique contre le stress ?

Voici la question qui m’a poussé à entamer des recherches sur cette surprenante pratique de soin qu’est la ronronthérapie.

Pourquoi les chats ronronnent-ils ?

Pour mieux appréhender les effets du ronron sur notre corps et notre psyché, il est intéressant de comprendre pourquoi les chats y ont eux-mêmes recours.

Contrairement aux idées reçues, le rôle de ces vibrations sonores ne se limite pas à des situations de confort ou de détente, au cours d’un câlin ou lorsque votre animal reçoit sa friandise préférée.

Le ronronnement sert également pour communiquer avec les autres chats (notamment le chaton avec sa mère) ou avec les humains.

Par ailleurs, c’est moins connu, mais les chats ont aussi tendance à ronronner quand ils ont peur.

N’avez-vous jamais entendu votre félin se mettre à allumer le moteur lors d’une visite chez le vétérinaire ?

Ici, le chat ronronne rarement par contentement, mais plutôt parce qu’il cherche à se rassurer.

Physiologiquement, le ronronnement réduirait son niveau de stress en agissant notamment sur son système hormonal…

Une histoire de fréquence ?

Il semblerait que le même type de réponse se produise chez l’être humain !

Lorsque nous écoutons le ronronnement d’un chat, notre cerveau est stimulé et produit des endorphines, d’où l’effet apaisant ressenti.

Certaines études ont également suggéré que le ronronnement peut stimuler la production d’ocytocine, « l’hormone de l’amour » qui facilite la création du lien social, réduit le stress et augmente la confiance en soi.

C’est sur ce postulat qu’une école londonienne a décidé d’expérimenter (visiblement avec succès !), les effets de la ronronthérapie sur leurs jeunes étudiants1.

En outre, le Dr Jean-Yves Gauchet, vétérinaire toulousain pionnier dans le domaine de la ronronthérapie, relate que la fréquence vibratoire du ronronnement n’y est pas pour rien.

En effet, les sons émis dans une fréquence basse allant de 20 à 50 Hz, sont réputés pour favoriser le bien-être et faciliter l’endormissement.

Or, cela correspond très exactement à la plage de fréquence des ronronnements. Coïncidence ? Probablement pas !

Par ailleurs, le Dr Gauchet explique que ce même type de fréquence est reproduit par les appareils des kinésithérapeutes pour guérir les blessures physiques2.

Emmenez minet partout avec vous !

En parallèle de ses recherches, le Dr Gauchet a également développé des programmes de thérapie assistée par les animaux dans les hôpitaux et les maisons de retraite.

Ces programmes utilisent la présence des chats et leur ronronnement pour favoriser le rétablissement des patients et améliorer leur qualité de vie.

Les résultats obtenus sont très positifs, aussi bien en termes de réduction de la douleur que d’amélioration de l’humeur.

Ainsi, un peu partout en France, de nombreux services de soin se sont emparés de cette méthode prometteuse.

Même les développeurs s’y sont intéressés, et il est désormais possible de profiter des vertus du ronronnement où que vous soyez grâce à des applications !

Le Dr Gauchet lui-même a ainsi développé iJetlag pour aider à apaiser le stress et trouver le sommeil lors des voyages en avion, mais de nombreuses applications similaires ont vu le jour.

Une aubaine si vous souhaitez vous essayer à cette méthode originale, garantie sans effet secondaire, mais que vous n’avez pas de matou à la maison.

Un dernier argument pour vous motiver ? Diverses études ont mis en exergue le fait que passer du temps auprès d’un chat a même des effets positifs sur la régulation du rythme cardiaque et la pression artérielle3. Mais, pour le coup, c’est tout aussi vrai avec d’autres animaux de compagnie !

Et vous, avez-vous un animal à la maison ?

N’hésitez pas à m’en faire part en commentaires.

3.3 3 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Anne-Marie CHARRON
22 jours il y a

Je suis d’accord pour la ronronthérapie, jusqu’à ce que mon chat commence à faire des bêtises, aujourd’hui il m’a gâtée et adieu les bienfaits de la ronronthérapie, mais cela ne fait rien, je fais tous les jours ma cure de ronronthérapie, j’adore

Béatrice
Béatrice
22 jours il y a

je confirme, ayant toujours, ou presque, partagé ma vie avec des chats, que ce sont de très bons thérapeutes. Une de mes chattes en particulier, maintenant hélas disparue, venait se coucher sur ma tête le soir, lorsque j’éteignais la lumière, et son doux ronronnement me plongeait dans le sommeil… Un autre sentait que nous avions besoin de compagnie lorsque l’un de nous était malade, et venait se blottir contre l’alité….Ces animaux sont à la fois très indépendants et très attentifs à leurs humains.

olivia
olivia
22 jours il y a

quelles sont ces applis dont vs parlez?

Hilbrunner Marie-Reine
Hilbrunner Marie-Reine
22 jours il y a

Cela fait des années que je parle de ronronthérapie et cela faisait rire tout le monde… Ça fait plaisir de voir que, maintenant, c’est reconnu officiellement ! Cependant vous avez, si je puis me permettre, oublié de dire que cette douce thérapie joue également un rôle pour les douleurs physiques et je sais de quoi je parle. Ayant subi, après une chute très violente, le coude fracassé ce qui a nécessité des prothèses et un énorme plâtre allant de la main jusqu’à l’aisselle (du côté droit en plus), lorsque que je m’allongeais mon bon gros Snow Cat venait poser ses… Lire la suite »

PICHON-MARTIN Maddy
21 jours il y a

Bonjour Laurent
Effectivement j’ai un chat depuis 2 ans ( il m’a choisie lors d’une rando ;était abandonné)
Depuis j’ai ma thérapie Ronronnement sans le demander et j’avoue que cela me fait un bien Fou .
Merci pour vos conseils

Stéphane DELBECQUE
Stéphane DELBECQUE
21 jours il y a

C’est vrai que je suis l’heureux maître d’une petite « Filousse » et qu’il m’ arrive de m’endormir alors qu’elle vient chercher des caresses sur le lit.

Cardon Soria
Cardon Soria
21 jours il y a

Bonjour Monsieur
Serait il possible d’avoir email ou une adresse du docteur David o Hare .
Je vous remercie

Hélène
Hélène
21 jours il y a

Bonjour, La ronronthérapie a été testée et approuvée par moi ! J’ai beaucoup de chats chez moi (12 mais c’est dû à un concours de circonstances) mais j’ai commencé comme tout le monde par en avoir un ou deux. Et un jour, une belle « journée de merde » où on se dit qu’on aurait mieux fait de rester couché le matin, en rentrant de cette mauvaise journée j’ai pris ma Chipounette dans les bras et elle a été sympa elle est bien restée 5 minutes à ronronner contre moi. Apaisement quasi immédiat. Les chattes parfois ronronnent en mettant leurs bébés au… Lire la suite »

Suivez-nous sur Facebook

8
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close