Gélatine : des os broyés pour votre santé - Nouvelle Page Santé

Gélatine : des os broyés pour votre santé

Vous vous en êtes peut-être déjà servi dans vos gâteaux.

Vous en avez retrouvé dans la composition de desserts ou de bonbons.

Pour vous, elle est un outil sans goût qui sert juste à donner de la consistance.

Mais saviez-vous que, par le passé, elle était intégrée à l’alimentation des patients hospitalisés en raison de ses nombreux bénéfices santé ?

Petit retour sur la gélatine, un fortifiant qui cache bien son jeu… à condition de ne pas prendre n’importe laquelle !

À première vue, ça n’est pas très ragoûtant…

Même s’il en existe de la végétale, la gélatine provient en général de la peau, des os et des cartilages des animaux (le porc la plupart du temps).

On l’obtient par extraction du collagène contenu dans ces parties de l’animal. Le procédé comprend le broyage, l’hydrolyse, la purification, l’extraction, la concentration et s’achève par le séchage.

Des solvants (dont l’acide chlorhydrique) sont utilisés durant la fabrication industrielle et, même s’il n’en reste aucune trace dans le produit fini, ce n’est vraiment pas rassurant.

La gélatine permet de donner de la consistance aux liquides comme les sauces des plats préparés ou les crèmes dessert et, bien sûr, les fameux bonbons en forme de crocodile. C’est pour cette raison qu’on en retrouve dans de nombreux plats.

Dans le commerce on trouve la gélatine sous forme de feuilles ou de granulés très fins, incolores et sans saveur. Vous vous en êtes d’ailleurs sans doute déjà servi pour vos recettes.

Jusqu’ici, cela ne fait pas très envie, je vous l’accorde.

Pourtant…

L’alliée des convalescents

Du point de vue nutritionnel, la gélatine est intéressante car elle contient 8 des 9 acides aminés essentiels que le corps ne peut pas fabriquer.

Elle contient environ 90 % de protéines de très bonne qualité et biodisponibles.

Si on l’utilisait dans les hôpitaux pour aider les patients à reprendre du poil de la bête (et c’est encore le cas dans certains à ma connaissance), c’est pour plusieurs raisons liées à l’un de ses acides aminés : la glycine.

  • Elle agit sur la restauration de la muqueuse gastrique et optimise l’absorption des nutriments.
  • Elle soutient le foie par son action antioxydante, ce qui permet aux malades d’éliminer davantage de toxines durant leur convalescence.
  • Elle posséderait également des propriétés anti-inflammatoires propres à soulager les personnes en voie de guérison.
  • Elle ralentit la production excessive de noradrénaline qui intervient dans les états d’anxiété et de stress.
  • Elle permet de mieux dormir, notamment lorsqu’on tarde à trouver le sommeil. Une étude suggère même qu’elle serait tout aussi efficace (et bien moins nocive) que les somnifères !

Des propriétés extrêmement précieuses lorsque l’on est à l’hôpital, mais dont vous pouvez aussi bénéficier au quotidien… à condition de ne pas prendre de la gélatine industrielle !

Le bouillon de poule : la meilleure gélatine qui soit

Je ne sais pas si cela fonctionne pour vous, mais moi lorsque je suis grippé, un bon bouillon de poule et je retrouve la santé illico !

Cet effet mystère pourrait bien s’expliquer en partie par la présence de gélatine issue des os de poulet qui ont longuement mijoté avec les légumes.

Cela me mène tout droit à la recette que je vous avais promise qui n’est, ni plus ni moins, qu’un bouillon thérapeutique riche en gélatine.

C’est ce qu’on appelle communément un bouillon d’os.

Pour le préparer, utilisez les os de votre choix (bœuf, mouton, volaille ou même des arêtes de poisson) et ajoutez-y des légumes et des épices selon vos goûts.

Plus votre bouillon sera riche en gélatine, plus il sera bénéfique.

Ne lésinez donc pas sur la quantité d’os.

Vous pouvez vous les procurer chez le boucher ou tout simplement récupérer ceux qui restent après avoir mangé un poulet rôti ou un osso bucco.

Il vous faudra ensuite trois litres d’eau auxquels vous ajouterez 2 cuillers à soupe de vinaigre de cidre et une pincée de sel.

Incorporer vos os (et vos éventuels épices et légumes) et laissez mijoter à feu doux trois bonnes heures à couvert.

Au terme de la cuisson, filtrez le bouillon.

Vous pouvez le consommer chaud ou le mettre au frigidaire et vous constaterez, dans ce cas, qu’au contact du froid il prendra la texture d’une gelée.

La voilà votre gélatine maison !

Vous avez à disposition un fortifiant de choix qui se conservera 3 à 4 jours au frais.

Pensez-y en cas de méchante grippe cet hiver !

Et vous, connaissiez-vous les effets de la gélatine sur la santé ? Répondez-moi en commentant cette lettre.

4.5 2 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

20 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Marie-Pierre
Marie-Pierre
1 mois il y a

Bonjour,
Bien sûr que je connais ce bouillon, fleuron d’une cuisine de grand-mère où rien ne se perd. La poule avec une bonne sauce poulette et le bouillon gélifié, dégraissé, qui ne soigne pas que les grippes. Les personnes qui souffrent d’arthrose devraient en faire des cures régulières. Excellent pour les cartilages car riche en collagène. Les os provenant d’animaux élevés d’une manière biologique sont nettement plus recommandés.

MIDOUX
MIDOUX
1 mois il y a

Bonsoir, Je viens de lire votre article sur la gélatine et suis entièrement d’accord. D’ailleurs nos anciens connaissaient bien tout cela. Ma grand mère faisaient souvent des bouillons de poule et nous incitait à en consommer  » pour grandir et rester en bonne santé » disait-elle ! J’en fais moi même régulièrement et c’est un vrai délice. J’achète la poule ou le poulet entier et demande à mon volailler de le décarcasser. Parfois il vend des carcasses seules à un prix dérisoire… Mais je constate que notre société boude les abats en général à quelques exceptions près. Pourtant la plupart sont… Lire la suite »

Josy
Josy
1 mois il y a

Bonjour , si on n’aime pas ce bouillon comment le remplacer? Merci beaucoup

Koutsikidès
Koutsikidès
1 mois il y a

Merci pour le tuyau ! C’est vrai que ma grand’mère faisait de la poule au pot et que le soir, il y avait toujours du bouillon de poule ; délicieux avec un filet de citron ! Moi j’adorais (et j’adore toujours) grignoter les cartilages des os de poulet et ceux de la blanquette quand on la fait avec du tendron de veau …. Bonnes Fêtes.

Huguenin
Huguenin
1 mois il y a

Merci, je ne savais pas que la gélatine était bonne pour la santé, je m’en méfiais et ne j’utilisais jamais !

Fraysse
Fraysse
1 mois il y a

Bonsoir, je connais le bouillon d’os. J’utilise les os du poulet ainsi que le cartilage et une fois passé au frigo, on voit très bien la consistance de gelée.C’est très bon. Par contre je n’ajoutais pas de vinaigre, je vais le faire.
Merci pour vos lettres. Cordialement. Bonnes fêtes de fin d’année.

Cricri
Cricri
1 mois il y a

Bonjour
La gélatine que l’on obtient avec la cuisson des pieds de veau est elle de même qualité que la gélatine de bouillon d’os?
Merci pour votre réponse.
Cordialement.
Christine

Leo
Leo
1 mois il y a

Une de mes tantes me racontait, que son mari avait attrapé la TBC (dans les années vingt du siivle passé). Elle préparait du bouillon, comme vous l’avez expliqué dans votre article.
Il y avait beaucoup de cas de TBC de ce temps. Le rémède » pour fortifier » était généralement connu.Mais malheureusement beaucoup de patients sont morts de cette terrible maladie.

Monique DD
Monique DD
1 mois il y a
Répondre à  Leo

Qu’est-ce que le TBC, svp ? Merci

KELLER
KELLER
1 mois il y a

Bonsoir, je fais des bouillons de viandes en alternance boeuf et poule + os et légumes régulièrement (une fois par mois). J’adore les bouillons et aussi la viande car pas cuisinée dans les huiles. En plus accompagné de crudités, c’est excellent !

Dernière modification le 1 mois il y a par KELLER
delattre
1 mois il y a

C’est très bien d’exposer les bienfaits(reconnus et connus des anciens) de la gélatine et d’encourager son utilisation « thérapeutique des familles »
on peut ajouter que classiquement on l’utilisait aussi pour « renforcer les phanères »c’est à dire les ongles et les cheveux

Adriana
Adriana
1 mois il y a

Je fais mon bouillon avec un pied de bœuf. Est-ce aussi bénéfique ?
Je vous remercie

Jo'
Jo'
1 mois il y a

Je ne connaissait pas les bienfaits de la gélatine donc, très contente de les apprendre. Chaque foi que je vois un de vos articles, j’apprends à mieux prendre soin de moi au naturel .

MARIE-ANNICK FORESTIER
MARIE-ANNICK FORESTIER
1 mois il y a

je n »avais pas fait le lien entre gélatine et bouillon de poule,,je m’en servirai cet hiver, je ne connaissais pas les bénéices de la gélatine,,, jen’en consommais plus mais çà va changer!!merci

Dom
Dom
1 mois il y a

Excellent article, non stérile… vous allez jusqu’au bout des choses avec une recette concrète, sans s’inscrire ou acheter quelque chose. Merci

Monique DD
Monique DD
1 mois il y a
Répondre à  Dom

Solidaire !

Christine D
Christine D
1 mois il y a

Voila exactement le genre d’articles que je cherche, des vieux remèdes oubliés qui ont fait et font toujours leurs preuves, simples, accessibles, à la portée de tous. C’est juste qu’on a « oublié » ces remedes et ce public là… C’est une revue comme ca que je cherche a la portée des gens simples et loin des technologies plus ou moins innovantes innacessibles en France pour des raisons de législation ou de prix. Juste une revue sans pretention mais pleine de belles »memoires de bona fama ». Les « vieux » comme moi adorent retrouver ces remedes eau lieu d’avaler des gélules…. Quelqu’un va t’il enfin… Lire la suite »

amri mohamed
amri mohamed
1 mois il y a

merci pour votre proposition de la soupe a la gélatine mais quant on la met au frigidaire une couche blanche se solidifie au sommet de la bouteille cette substance contient -elle du cholestérol et des lipides saturées nuisibles au système cardio vasculaire j’aimerai prendre votre avis? merci

Monique DD
Monique DD
1 mois il y a

Bonjour, merci pour la recette de la gelatine. Je pense que l’on peut verser ce bouillon dans un moule a glacons et s’en servir au fur a mesure aussi bien pour la cuisine ou aussi pour la patisserie au lieu des feuilles que nous achetons dans le commerce ?

Georges
Georges
1 mois il y a

Merci pour tous ces infos. Je suis intéressé entre autre pour des problème d’estomac.

Suivez-nous sur Facebook

20
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close