Une nouvelle source d'oméga-3 ? - Nouvelle Page Santé

Une nouvelle source d’oméga-3 ?

J’ai souvent évoqué les oméga-3 et leurs bienfaits sur la santé dans mes lettres.

Eh bien, la source d’oméga-3 dont je vais vous parler aujourd’hui me pousserait presque à vous dire d’oublier tout ce que vous avez lu précédemment !

Des oméga-3 écolos

Calanus finmarchicus : drôle de nom pour une drôle de bestiole. Ce minuscule crustacé, que l’on trouve en énorme quantité dans les mers du nord, fait partie des différentes espèces composant le zooplancton des océans.

Cette espèce représenterait à elle seule une biomasse de 300 millions de tonnes, soit 2 fois plus que l’intégralité de la pêche et de l’aquaculture mondiales !

Cette toute petite crevette se nourrit de plancton végétal, et comme elle se trouve à l’extrémité de la chaîne alimentaire, c’est un organisme peu pollué.

Sa teneur en oméga-3 lui vaut l’intérêt du monde scientifique, des nutritionnistes, de l’industrie agro-alimentaire la plus innovante et des écologistes. Car l’huile de calanus est aujourd’hui considérée comme « un nouvel ingrédient éco-responsable à haute valeur ajoutée. »

En effet, la demande en oméga-3 d’origine marine étant de plus en plus forte, la production d’huiles issues de poissons entraîne une surpêche et des dégâts écologiques grandissants.

Le calanus, qui fournit une alternative de grande qualité, constitue une ressource de substitution viable sur le long terme.

Il est pour le moment récolté presque exclusivement en Norvège selon des méthodes éco-responsables étroitement surveillées par le gouvernement. Les quotas de pêche sont très stricts, les méthodes économes en énergie et on prête attention à ne pas perturber l’écosystème.

Vous ne trouverez cette forme d’oméga-3 nulle part ailleurs

Pourquoi se tourner vers cette huile, autorisée en complément alimentaire depuis 2017, plutôt qu’une autre ?

Sa particularité réside dans la forme chimique des oméga-3 qu’elle contient : les esters de cire.

Sans entrer dans des détails qui ne parleront qu’aux experts en chimie, les esters de cire sont  composés d’un acide gras et d’un alcool gras.

Cette forme permet une absorption bien plus lente des oméga-3, jusque dans des zones de l’intestin qui ne sont pas atteintes par les oméga-3 classiques. C’est un point important, je vous en reparle juste après.

De plus, l’huile de calanus contient les oméga-3 que l’on trouve habituellement dans les huiles de poissons (EPA et DHA) mais elle contient aussi des oméga-3 SDA qui sont naturellement présents dans l’huile de chanvre ou la spiruline.

Elle contient également des acides gras mono-insaturés et de l’astaxanthine, un caroténoïde qui donne à l’huile une couleur rouge naturelle.

Cette composition unique fait de l’huile de calanus un antioxydant surpuissant.

L’huile de calanus est la seule source marine d’esters de cire disponible dans le commerce.

Ses oméga-3 se diffusent lentement, et c’est bon pour votre santé !

Parmi les oméga-3 d’origine marine j’apprécie particulièrement l’huile de krill qui est moins chargée en métaux lourds que celles tirées de poissons comme le saumon.

Mais l’huile de calanus me semble encore supérieure.

Non seulement elle est extrêmement pure mais, je vous le disais, elle contient des acides gras spécifiques tels que les oméga-3 SDA qui sont rarement présents dans les huiles de poisson.

De plus, les oméga-3 sous forme d’esters de cire sont mieux assimilés par l’organisme.

Lors de la digestion, ces acides gras se libèrent plus bas dans l’intestin, dans une zone riche en récepteurs qui réagissent aux acides gras libres, les capteurs d’acides gras FFA4 (Free Fatty Acid receptor 4), également appelés GPR120.

Une sollicitation réduite de ces capteurs serait un facteur important favorisant l’obésité, la résistance à l’insuline et les processus inflammatoires.

Des études animales récentes ont indiqué une action anti-inflammatoire de l’huile de calanus supérieure à celle obtenue par l’EPA et le DHA dans leurs formes classiques.1

Il y a assez peu d’études pour le moment sur les effets spécifiques de cette huile. Cependant, elles commencent à se multiplier et quelques-unes ont démontré que la supplémentation en huile de calanus pourrait être très efficace pour gérer le poids corporel, réduire les risques de maladies cardiovasculaires, améliorer l’état des artères endommagées par l’athérosclérose et prévenir les dommages oxydatifs causés par les radicaux libres.2

Elle présenterait également des effets probants concernant le pré diabète.

2 grammes d’huile de calanus par jour pendant 16 semaines ont provoqué une amélioration du métabolisme du glucose et de la résistance à l’insuline chez les sujets soumis à l’expérience.3

Un effet surprenant, et assez unique à ma connaissance, a été mis en avant dans une étude portant sur la sarcopénie (fonte musculaire) chez les personnes âgées.

La supplémentation en huile de Calanus présente un effet synergique avec l’exercice sur la force fonctionnelle du bas du corps.4

Cinquante-cinq femmes sédentaires en bonne santé âgées de 65 à 80 ans ont suivi un programme d’entraînement physique couplé à une supplémentation en huile de calanus.

En comparaison avec le groupe placebo, le groupe avec une supplémentation en calanus a connu une amélioration significativement plus élevée de la force fonctionnelle du bas du corps, qui a été évaluée par le test dit « de la chaise ».

Celui-ci consiste à se placer le dos contre un mur, avec les pieds écartés à 20 centimètres puis à fléchir les jambes.

L’objectif étant de tenir le plus longtemps possible dans cette position sans tomber.

Pas facile même pour une personne jeune et en forme, je vous l’assure !

Pourquoi vous ne pouvez pas vous passer d’oméga-3

Comme nous l’avons vu, l’huile de calanus apporte des oméga-3 de grande qualité et sous une forme unique qui leur confère une efficacité accrue.

Je ne le répéterai jamais assez, les oméga-3 sont les acides gras les plus importants. Il faut veiller à en consommer régulièrement, tous les jours si possible !

Dans le régime alimentaire courant nous consommons trop d’oméga-6 et pas assez d’oméga-3. Or, ces deux types d’acides gras sont en compétition dans l’organisme. Cela a pour conséquence une moins bonne protection des oméga-3 contre des maladies cardiovasculaires, les troubles allergiques ou inflammatoires.5

Les oméga 3 ne peuvent pas être synthétisés par l’organisme (ou en faible quantité) et doivent donc être apportés par l’alimentation ou les compléments.

Ces précieux acides gras préservent nos fonctions cognitives et notre système cardiovasculaire.

Ils tiennent à distance l’obésité, les maladies inflammatoires chroniques, et les radicaux libres qui endommagent nos cellules.

Ce n’est pas rien !

L’huile de calanus peut vous permettre de compléter vos apports alimentaires.

Trois cures d’un mois par an me semblent être une bonne initiative en ce sens.

Vous pourrez vous en procurer sur internet (ici par exemple : https://www.naturamedicatrix.fr/fr/glycemie/368-dhaepasda-marin-huile-de-calanus-naturamedicatrix.html) ou en magasin bio.

La posologie est de 2 g d’huile à prendre en plusieurs prises (les gélules en contiennent en général 500 mg).

En cas de traitement anticoagulant, demander un avis médical (les oméga 3 ayant un effet fluidifiant). La prise d’huile de calanus est à proscrire en cas d’allergie aux crustacés ou aux produits de la mer. 

Et vous, connaissiez-vous cette huile venue des mers froides ?

A bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

0 0 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Stefan
Stefan
1 année il y a

mais des phoques avez vous entendu?

deniau.helene@orange.fr
deniau.helene@orange.fr
1 année il y a

Non je ne connaissais pas encore !
A découvrir donc

Stefan
Stefan
1 année il y a

Mais des phoques avez vous entendu?

Montaut
Montaut
1 année il y a

Oui c’est un excellent produit que j’ai commencé à consommer il y a presque 1 an et j’en suis vraiment très satisfaite. J’avais une Résistance à l’insuline qui a totalement disparue en une cure et j’ai senti vraiment un confort (maladie inflammatoire).
Par contre je l’ai trouvé à 1/3 moins cher: 22€ chez Nutrixeal pour aussi 60 gellules dosées à 500mg (avec tout le sérieux et la charte de qualité de ce labo).
https://www.nutrixeal.fr/202-257-omegartic-planct-innov-pure-huile-de-calanus-gelules.html

Bien cordialement,
Marie’M

torgomado
11 mois il y a

oui j en prends depuis 2 ou 3 ans…meilleur rapport qualité prix chez superphysique (sous le nom super omega 3)
quoique actuellement une super promo chez iherb mais date de peremption proche
quelques recherches et vous trouverez facilement le livre de Fabien Plasco (plus trop sur du nom) sur l huile de calanus, mine d infos pour creuser ce sujet…

Hill
Hill
11 mois il y a

Si ces petites crevettes sont à la base de la chaîne alimentaire, il faut les laisser tranquille. La vie marine a sûrement plus besoin que nous

Suivez-nous sur Facebook

6
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close