Mon premier réflexe quand j’ai mal à la gorge - Nouvelle Page Santé

Mon premier réflexe quand j’ai mal à la gorge

Lorsque le froid s’est installé, rien de tel que l’odeur réconfortante d’une bonne infusion de feuilles de thym !

Non seulement ce dernier est réchauffant, mais il regorge de bienfaits pour prévenir et accompagner les affections hivernales les plus courantes.

Surtout, l’avantage avec le thym, c’est qu’on en trouve partout ou presque et qu’il peut être récolté toute l’année, en particulier dans les régions au climat doux.

Thymus vulgaris, en latin, appartient à la même famille que d’autres plantes indispensables comme la menthe, la sauge et le romarin, à savoir les lamiacées.

Largement cultivé en Europe, ce sous-arbrisseau est très apprécié pour ses toutes petites feuilles, persistantes et opposées, particulièrement aromatiques. D’ailleurs il n’est pas rare, en été, de sentir le thym bien avant de le voir !

Y a-t-il plus polyvalent ?

Je l’utilise aussi bien pour aromatiser des marinades et des poêlées que des desserts ; essayez des sablés ou un cake thym-citron, vous m’en direz des nouvelles !

Mais, au-delà de ses usages culinaires, le thym est un précieux compagnon dès les premiers refroidissements. Ce n’est pas pour rien s’il est réputé depuis l’antiquité pour ses propriétés…

Ainsi, lorsque je me sens fébrile, j’infuse une cuillère à café de thym séché par tasse, 3 fois par jour, jusqu’à ce que j’aille mieux, ce qui, généralement, ne tarde pas à arriver.

À partir de 4 ans, il n’y a pas de contre-indication pour cette posologie et j’utilise cette même infusion, à la maison, quand les enfants sont enrhumés. Je rajoute juste un peu de miel sinon ils n’aiment pas trop.
La seule chose à retenir c’est que, comme tout, il convient de ne pas en abuser. Évitez les infusions de thym tous les jours de l’année, sous peine de troubles hépatiques (son effet protecteur finirait par s’inverser).

Le secret d’une infusion réussie

Pour réaliser une véritable infusion médicinale, veillez à ne pas chauffer trop fortement l’eau (80°C est l’idéal), et à toujours couvrir le récipient pour éviter la dispersion des molécules salvatrices.

Par ailleurs, les plantes aromatiques telles que le thym n’ont pas besoin d’être infusées plus de 5 minutes lorsqu’elles sont employées seules.

En plus de stimuler l’immunité1, ses parties aériennes (principalement les feuilles), contiennent des composés phénoliques volatils tels que le thymol et le carvacrol, qui lui confèrent des propriétés antiseptiques et expectorantes2.

Bientôt, j’irai faire mes récoltes

Personnellement, j’aime récolter le thym au printemps juste avant sa floraison.C’est à ce moment-là qu’il est le plus aromatique.

C’est aussi plus simple de le faire sécher et de constituer mes provisions pour l’hiver.

Un petit conseil à ce niveau : mieux vaut ne pas cueillir plus d’un tiers des tiges d’une même plante pour que cette dernière puisse continuer à se développer tranquillement.

Et si vous n’avez pas de thym dans votre jardin ou autour de chez vous, vous pouvez bien sûr vous en procurer facilement dans le commerce. Dans ce dernier cas, choisissez un thym provenant des régions méditerranéennes, il sera plus riche en essences aromatiques (et donc plus actif !) qu’un thym cultivé dans le nord de la France.

Quand il faut utiliser la manière forte

L’infusion, c’est la manière douce. Quand les maux de gorge sont intenses ou en cas d’angine par exemple, je sors l’artillerie lourde. Le thym toujours, mais en huile essentielle !
Soulagement rapide garanti !

Trois fois par jour, sur deux jours, je prends 2-3 gouttes d’huile essentielle de thym à thujanol dans 1 cuillère à café d’huile végétale.

Attention cette fois, toutes les huiles essentielles de thym n’ont ni les mêmes propriétés, ni les mêmes contre-indications. Vérifiez bien, pour cet usage, que la mention suivante figure sur le flacon : Thymus vulgaris ct thujanol. 

Les huiles essentielles de thym – plus encore de thym à thymol ou à carvacrol, je vous en parlerai un autre jour – ne doivent jamais être prises sur plus d’une semaine, en raison de leur potentiel hépatotoxique. Enfin, bien sûr, vous éviterez de les employer chez les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants de moins de 6 ans.

Comme je le dis toujours, vous pouvez faire confiance aux plantes pour prendre soin de vous, sans jamais oublier de rester prudents.

Et vous, utilisez-vous du thym pour soulager vos maux ? Merci de le partager en commentaires.

0 0 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Alain.joux@wanadoo.fr
Alain.joux@wanadoo.fr
1 mois il y a

J avais ramener un plan de thym cueilli à fontvieille mais dans mon jardin grenoblois s il s est développé il a perdu beaucoup de son odeur les aromatiques. N y sont plus. Un thym a besoin de souffrir terrain pauvre. Chaleur pour exprimer tout son potentien

Claire
Claire
1 mois il y a

Après un gros cancer, je me suis retrouvée avec une immunité en forte baisse.
Mon médecin m’a prescrit de frictionner mon thymus (organe qui a son rôle dans la formation des cellules immunitaires) avec quelques gouttes d’huiles essentielles de Thym à Tujanol. J’ai alors réalisé que Thym et Thymus étaientt le même mot … Surprenant, non ? Nos anciens, qui leur ont donné ces noms, avaient quand même de super intuitions !!!

baptendier
baptendier
1 mois il y a

j’utilise souvent le thym ,en cuisine et en tisane quand le besoin se fait sentir
merci de vos commentaires sur les plantes ,je suis pour ,en prévision de futures maladies

Sophos
1 mois il y a

Merci pour ces informations ! Perso, c’est infusion de thym avec citron et miel. En deux jours le coup de froid est passé 😉

Discontignymonique@orange.fr
Discontignymonique@orange.fr
1 mois il y a

Bonjour, oui je me soulagé avec du thym par le biais des produits Just, la crème au thym, à base d’huile essentielle. Soulage la sphère ORL et la partie digestive. Les crampes, les douleurs. Cette crème prêt à l’emploi. Je fais aussi des tisanes de thym avec du gingembre et citron.
Site internet : justfrance@fr

Dernière modification le 1 mois il y a par Discontignymonique@orange.fr

Suivez-nous sur Facebook

5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close