Les animaux, ces soignants insoupçonnés - Nouvelle Page Santé

Les animaux, ces soignants insoupçonnés

Quand j’étais enfant, ma grand-mère avait un beau chat noir qui s’appelait Rajah.

Il n’était pas particulièrement gentil avec le reste de la famille. Mais quand ma grand-mère avait mal à la gorge, elle nous racontait que son chat venait dormir sur sa poitrine, près de sa gorge.

Et, le lendemain, son mal de gorge avait disparu : son chat l’avait guérie !

J’ai plein d’histoires personnelles qui viennent corroborer ce récit. Mais plutôt que d’écrire mon autobiographie, je préfère vous dire ce que la science pense des animaux qui guérissent.

Caresser un animal nous rend heureux

Aux États-Unis, on parle de « zoothérapie ». En France, on dit plutôt « médiation animale ».

Il existe encore plein de noms, mais le point commun est le suivant : profiter de la proximité d’un animal pour faciliter le soin ou améliorer son bien-être.

Lorsque vous caressez un animal, votre corps libère des endorphines et d’autres hormones comme l’ocytocine, la prolactine ou la dopamine qui provoquent en nous le sentiment de bonheur.

Et chaque animal a des pouvoirs différents.

Les chiens contre Alzheimer

En 2019, une étude1 a été menée pour évaluer l’influence de la médiation animale sur les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Les participants ont été divisés en deux groupes : l’un participait à des séances de médiation canine tandis que l’autre groupe participait à des ateliers de cuisine à titre de comparaison.

La fréquence était de 5 séances organisées tous les 15 jours.

Au bout de quelques mois, les résultats ont démontré que la médiation animale a un impact positif sur :

  • Les compétences de communication ;
  • La socialisation ;
  • Les angoisses ;
  • Les habitudes alimentaires2 ;
  • L’activité physique3 ;
  • La mémoire à court terme4 ;
  • La gestion de la colère5.

Les chercheurs en ont conclu que la thérapie assistée par animal est un traitement complémentaire efficace pour les patients présentant différents degrés de démence. Et en particulier pour traiter les symptômes comportementaux et psychologiques.

Un chien au bureau augmente votre productivité

Selon une étude de 2016, 45% des Français expriment l’envie d’une médiation animale en entreprise6.

Dans certains pays, les salariés ont la possibilité d’amener leurs animaux de compagnie au travail en plus de bénéficier d’une zoothérapie.

La présence de chiens sur le lieu de travail réduit considérablement le niveau de stress des employés7.

La présence de ces animaux sert de point de connexion, offrant de brefs moments de détente et de jeu qui contribuent à améliorer la concentration et la productivité.

Les chiens, par leur joie de vivre et leur amour inconditionnel, sont donc des candidats idéaux pour effectuer une zoothérapie.

Mais qu’en est-il des autres animaux ?

Les chevaux aident les autistes à communiquer

Souvenez-vous du film L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux de 1998.

Robert Redford y jouait un « chuchoteur » qui guérissait une adolescente gravement blessée grâce au cheval de cette dernière.

Eh bien cela n’est pas que de la fiction. Car l’équithérapie – la thérapie par les chevaux – existe bel et bien.

La Société Française d’Équithérapie définit l’équithérapie comme « une forme de soins psychologiques utilisant les chevaux pour répondre aux dimensions psychologiques et physiques d’un individu ».

Des résultats remarquables ont été observés chez des enfants autistes.

Être au contact des chevaux, pouvoir les toucher, les monter, voire les nourrir (sous la surveillance de professionnels, bien sûr) a donné des résultats édifiants.

Des améliorations ont été observées dans divers domaines tels que les capacités de communication, les compétences d’imitation et même les capacités de prise de perspective ainsi que les compétences de régulation émotionnelle et de contrôle moteur8.

Le pouvoir des aquariums en hôpital

Ce n’est pas forcément l’animal de compagnie auquel on pense immédiatement, mais les poissons ont aussi un pouvoir thérapeutique confirmé.

Et spécifiquement, les poissons qui évoluent dans les aquariums.

La vie paisible de ces êtres qui nagent dans une eau cristalline rythme nos journées et nous donne un sentiment de calme et d’organisation.

L’avantage des aquariums est qu’ils peuvent facilement être implantés dans des lieux publics – comme les hôpitaux.

Par exemple, en 2012, le professeur Raphaël Vialle, chef du service de chirurgie orthopédique et reconstructive pédiatrique à l’hôpital Armand Trousseau de Paris, introduit dans son service un grand aquarium d’eau de mer tropicale.

Il a remarqué que les enfants qui regardaient l’aquarium étaient capables de supporter plus facilement des procédures inconfortables. Cette sensation de soulagement pouvait durer jusqu’à 10 minutes !

En pédopsychiatrie de l’hôpital Robert Debré à Paris, l’aquarium sert de thérapie aux patients souffrant de troubles du comportement alimentaire.

Nourrir les poissons et voir que cette nourriture leur fait du bien permet aux patients de comprendre l’importance d’une bonne alimentation9.

Il y a bien sûr plein d’autres animaux auxquels on pourrait penser : chats, lapins, hamsters, oiseaux… La liste est longue, comme celle de leurs bienfaits.

C’est une manière de nous rappeler que ces compagnons sont vraiment des êtres chers qui ne sont pas là pour nous “divertir” mais qui méritent que nous les aimions. Car ils nous rendent notre amour et notre santé !

Et vous, avez-vous des histoires de guérison grâce à votre animal à nous raconter ?

4.3 6 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Yfke Hilgenga
8 mois il y a

Bonjour j’ai aussi une expérience à raconter J’ai une vieille chatte que j’ai ramenée avec moi lorsque je suis revenue habiter en Hollande après de longues années en France. C’était une chatte récupérée car abandonnée plusieurs fois par d’anciens propriétaires. Elle est handicapée et a du mal à marcher. Depuis que nous habitons ici, j’ai pris l’habitude de la prendre une fois tous les jours dans mes bras, de la bercer en lui chantant une petite chanson (ma petite est comme l’eau de Guy Beart) Et je comprends maintenant pourquoi cette petite séance que Minette me réclame tous les jours… Lire la suite »

Christophe
Christophe
7 mois il y a
Répondre à  Yfke Hilgenga

Le pouvoir guérisseur des chats est bien connu ! Il paraît qu’ils soient chargés positivement alors que les hommes sont « négatifs »…C’est pourquoi ils peuvent neutraliser les mauvaises tensions. J’ai souffert à l’époque de terribles maux de tête à me faire exploser le crâne. Aucun médecin en France ne pouvait m’aider ! Seul mon chat, un gros matou magnifique, mon meilleur ami, qui venait me soigner en se couchant sur mon ventre. Cela me soulageait beaucoup ! Finalement, c’est ma cousine de Pologne, qui était guérisseuse, qui a trouvé la cause de mon mal en consultant sa pendule et ceci à… Lire la suite »

Christiane Aballea
Christiane Aballea
8 mois il y a

Les bienfaits des chats ????

LEVY
LEVY
8 mois il y a

Je suis convaincu du pouvoir thérapeutique des animaux.

LEVY
LEVY
8 mois il y a

Je suis convaincu de ce pouvoir télépathique entre l’animal et l’humain ! Quelle merveille !

ALICE MAUREL
ALICE MAUREL
8 mois il y a

Et que dire des oiseaux ?

PERE
8 mois il y a

Je me souviens de cette dame d’un certain âge, envahie chez elle par un prédateur, mais sauvée par son chat qui s’est jeté sur celui-ci, toutes griffes dehors, et ainsi a libéré sa maîtresse de tout préjudice et calamité.

Bagnasco Martine
Bagnasco Martine
8 mois il y a

Bonjour Laurent, les chats sont d’excellents infirmiers, ils ressentent nos douleurs physiques ou psychiques. Je l’ai constaté de nombreuses fois. En un mot les Animaux sont de véritables amis et alliés pour la vie; Bien cordialement, Martine

Lukaba
6 mois il y a

J’avais une chatte qui n’est plus de ce monde, qui s’appelait Juliette. Et quand elle est venue chez nous, elle était malade, des problèmes de peau et on a su après qu’elle n’avait pas été sevrée. C’est moi qui ai été sa maman, elle me suçait les doigts, elle faisait ses griffes sur moi avec les ronrons qui allaient avec… Je me suis occupé d’elle comme ma fille et je peux vous dire qu’elle me le rendait bien, quand ça n’allait pas, elle venait me réconforter ou quand j’allais dormir, elle se mettait contre moi et je sentais ses ronronnements… Lire la suite »

Suivez-nous sur Facebook

9
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close