Connaissez-vous les sels de Schüssler ? - Nouvelle Page Santé

Connaissez-vous les sels de Schüssler ?

Lorsque vous tombez malade, songez-vous que cela puisse être dû à un « simple » déséquilibre des minéraux dans votre corps ?

Votre rhume pourrait être causé par un manque de zinc, de cuivre ou de sélénium.

Et en cas d’hypertension artérielle, il est bien connu qu’un excès de sodium doit être traité pour limiter les dégâts.

Ainsi, et selon les dernières avancées réalisées en biochimie moléculaire, les sels minéraux en déficit comme en excès peuvent nous guérir ou contraire nous rendre malade !

Contre ces déséquilibres, des remèdes simples, peu onéreux (et pourtant peu connus) se trouvent à notre disposition : les sels de Schüssler.

Que sont-ils et quels sont les fondements de cette thérapie alternative ? Pour quels maux et comment intégrer les sels de Schüssler dans votre routine de soins ?

Je vous explique tout cela dans un instant.

Des éléments vitaux

Avant de commencer, il est essentiel de comprendre que les minéraux, au même titre que les macronutriments (protéines, lipides, glucides) et les vitamines, sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme.

Ils sont présents dans notre corps en petite quantité, à l’état de « sels minéraux » (forme biochimiquement active), mais jouent un rôle important dans de nombreuses fonctions biologiques vitales.

Ils assurent notamment la régulation de l’équilibre osmotique dans nos cellules, participent à la transmission de l’influx nerveux et à la contraction musculaire, à la formation et à l’entretien de notre capital osseux, etc.

Les principaux sels minéraux sont le calcium, le potassium, le sodium, le magnésium, le phosphore, le fer et le zinc, entre autres. Ils sont essentiellement apportés par l’alimentation.

Une carence comme un excès peuvent entraîner divers troubles de la santé.

Le sodium, par exemple, provoque quand il est en excès une rigidification de nos parois artérielles et accélère leur vieillissement.

Le calcium au contraire aurait un effet protecteur sur la sphère cardiovasculaire[1] et serait également associé à un plus faible risque d’obésité[2] lorsque les besoins de l’organisme sont couverts.

À l’inverse, un déficit en calcium entraîne une fragilité osseuse, cause sous-jacente d’ostéoporose.

De même, le système immunitaire se porte beaucoup mieux lorsque le trio cuivre, zinc et sélénium se trouvent en quantité suffisante dans le corps[3].

Je pourrais vous donner plein d’autres exemples, mais vous avez compris l’idée. Le maintien de notre équilibre minéral est primordial pour la santé.

Le postulat du Dr Schüssler

Le Dr Wilhelm Heinrich Schüssler (1821-1898) en a eu l’intuition il y a bien longtemps.

Il avait pu observer que des carences en certains sels minéraux entraînent des troubles de la santé.

Ainsi s’est-il employé à trouver des solutions pour agir en conséquence : les fameux sels qui portent son nom.

Il s’agit de remèdes homéopathiques formulés exclusivement à base d’éléments minéraux, créés dans le but rétablir l’équilibre minéral dans le corps pour lutter contre la maladie.

Le principe de la dilution a été minutieusement choisi par le Dr Schüssler, qui d’après les résultats de ses recherches considérait que les minéraux se trouvent ainsi sous une forme beaucoup plus biodisponible.

L’organisme n’ayant pas à les réduire lui-même, ils seraient plus faciles à assimiler. Par ailleurs, c’est sous cette forme diluée que se trouvent les minéraux dans le milieu extracellulaire.

De cette manière, d’après le bon docteur, les sels de Schüssler peuvent agir rapidement et être employés pour traiter un large éventail de problèmes de santé :

  • troubles digestifs et musculosquelettiques ;
  • affections respiratoires et cutanées ;
  • les troubles anxieux ;
  • fatigue;
  • renforcement du système immunitaire, etc.

Les 12 remèdes fondamentaux

Selon Schüssler, il existe 12 sels de base correspondant aux 12 premiers remèdes principaux[4].

Chaque sel de Schüssler est associé à un minéral spécifique et à des indications thérapeutiques précises.

Par exemple le sel n°1 Calcium fluoratum, est indiqué pour renforcer les os, les tendons et les ligaments entre autres, tandis que le sel n°6 Kalium sulfuricum est un anti-inflammatoire spécifique des pathologies avec écoulement et des troubles hépato-biliaires.

À ces 12 remèdes principaux ont été ajoutés 13 sels complémentaires, qui correspondent à des oligo-éléments, présents à l’état de trace dans notre organisme.

Voilà ainsi 25 remèdes qui se trouvent à notre disposition sous différentes formes (granules, gouttes, onguents, etc.) pour nous aider à lutter contre la plupart des maux du quotidien !

S’agissant de dosages homéopathiques, il n’existe pas de contre-indication, ni d’interaction connue avec d’autres traitements médicamenteux.

Notez néanmoins qu’ils ne peuvent remplacer les traitements existants et que les déséquilibres en minéraux résultant d’une maladie chronique (insuffisance rénale, malabsorption, troubles de la thyroïde, etc.) nécessitent un suivi médical régulier.

En homéopathie, les dosages préconisés sont généralement de :

  • 3 granules 3 fois par jour sur une longue durée pour les affections chroniques ou pour réguler un terrain ;
  • 3 granules toutes les heures en cas d’affection aiguë, jusqu’à amélioration des symptômes, puis poursuivre avec la règle des 3 (3 granules 3 fois par jour durant 3 jours).

N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel en santé naturelle ou à un médecin homéopathe pour vous guider.

Et vous, avez-vous déjà eu recours à l’un ou l’autre des sels de Schüssler ? Racontez-nous votre expérience en commentaire !

0 0 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bayle à
Bayle à
7 jours il y a

Je connais depuis des années, lorsque j ai des tâches blanches sur les ongles, c’est signe qu il faut que j’ en prenne six, si

Rebuffo
Rebuffo
7 jours il y a

Bonjour j’ai été suivi par un docteur homéopathe qui me conseillait sur ma santé

Toccacieli
Toccacieli
7 jours il y a

Bonjour, que préconisez vous comme sels en cas de problèmes circulatoires dans les jambes.
Cordialement.

monica cabal
monica cabal
7 jours il y a

Oui, je les utilisais il y a a 50 ans,et je m’en trouvais très bien. Je ne sais pas si on les trouve encore en pharmacie?

PIERRE
PIERRE
6 jours il y a

Bonjour,
Y a-t-il des sels de Schüssler qui pourraient remplacer les statines que je supporte mal contre un LDL familial et une artère partiellement bouchée ?
Merci de votre retour.

Vivi
Vivi
6 jours il y a

Pouvez vous nous indiquer les 12 remèdes et leurs indications ? On ne sait pas lequel correspond à quoi
Merci

levaux
levaux
4 jours il y a

Bonsoir,pour une fonte musculaire quel est le sel shusseler svp merci

Louise
Louise
3 jours il y a

Où trouver les sels de Schüssler. Merci

Suivez-nous sur Facebook

8
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close