Comment préparer sa détox après les fêtes - Nouvelle Page Santé

Comment préparer sa détox après les fêtes

Les fêtes de fin d’année sont toujours mes moments préférés.

Les instants de partage et les retrouvailles avec nos proches autour de repas savoureux, me ramènent à mon enfance et me laissent plein de joie et de douce mélancolie.

Mais une fois les festivités terminées, il faut vite se remettre en selle et c’est là que les choses se compliquent…

Entre les excès alimentaires, les courtes nuits et le rythme effréné des choses de la vie, nos organes d’élimination finissent souvent dépassés. 

Les déchets métaboliques s’accumulent et, combinés aux toxines extérieures, ils forment un mauvais cocktail qui nous laisse alourdi et fatigué.

C’est pourquoi ces lendemains de fêtes sont tout particulièrement indiqués pour entamer une cure de détox, afin de retrouver l’équilibre et la vitalité.

Voici les bons réflexes à adopter.

Bien s’hydrater

Seulement 45% des Français consommeraient 1,5 litre d’eau au quotidien1.

C’est pourtant le minimum pour maintenir toutes nos fonctions vitales et aider notre corps à éliminer les toxines.

Voici donc la première bonne habitude à prendre !

D’autant que, sans mauvais jeu de mots, ce n’est pas la mer à boire… Pour atteindre les recommandations quotidiennes, il suffirait de boire au moins 8 verres d’eau par jour.

En revanche, je parle bien d’eau pure, et non de thé ou de café que nous comptons souvent dans la balance. Ils ont chacun leurs avantages, mais, seuls, ils ne suffisent pas à hydrater convenablement nos cellules.

Personnellement, j’ai pris l’habitude d’emporter partout avec moi une gourde d’un litre qui, en quelque sorte, me sert de pense-bête.

5 fruits et légumes par jour

Ensuite, il est important de reprendre une alimentation la plus équilibrée et végétale possible.

On élimine les sucreries, les graisses et tous les aliments transformés pour se tourner vers nos meilleurs alliés : les légumes frais !

Riches en vitamines, en minéraux et en phytonutriments, ils sont fortement antioxydants et anti-inflammatoires. Ils contribuent à relancer le travail des organes pour faciliter le drainage.

De plus, leur richesse en eau favorise l’hydratation et les fibres qu’ils contiennent améliorent le transit.

C’est la fin de saison avec le céleri, profitez-en, sa richesse en phtalides favorise particulièrement l’élimination des toxines en stimulant les fonctions hépatiques2.

La betterave, le poireau et les crucifères (radis et choux) sont aussi réputés pour leur pouvoir détoxifiant.

Variez les plaisirs en changeant régulièrement la couleur de vos légumes et les recettes qui les mettent à l’honneur.

Complétez vos assiettes avec des protéines maigres et des céréales (complètes de préférence), sans oublier un ou deux fruits frais par jour.

L’idéal est de savourer ces derniers plutôt comme en-cas, surtout si, consommés après un repas, ils vous occasionnent des troubles digestifs.

Le bon moment pour reprendre le sport

Nos modes de vie effrénés nous laissent souvent peu de temps pour nous y consacrer. L’exercice est pourtant nécessaire pour renforcer les muscles et consolider les os, ce qui aide à prévenir l’ostéoporose et les chutes lorsque l’on prend de l’âge.

Cela permet également d’augmenter nos capacités respiratoires et de prévenir de nombreuses maladies chroniques telles que le diabète de type 2, l’obésité, l’hypertension artérielle, etc.

Par ailleurs, le simple fait de mettre le corps en mouvement active la circulation sanguine et lymphatique, ce qui participe là encore au drainage des déchets métaboliques.

Je vous rassure, il n’est pas nécessaire de courir un semi-marathon : toutes les activités physiques sont bénéfiques pour la santé.

Essayez tout simplement la marche ou, si vous préférez rester au chaud, pourquoi pas le Pilates ou le yoga.

Vous avez peur de vous ennuyer ? Il y a la danse, toutes les danses : floorwork, modern jazz, zumba ou même pole dance, il y en a pour tous les goûts !

Si j’en crois ma femme, c’est un moyen extraordinaire de se connecter pleinement à son corps et de développer la confiance en soi.

Parfois, quand je la vois rentrer de ses cours, si radieuse, j’ai presque envie d’essayer.

Le jeûne qui me va bien

Laisser son corps au repos de temps à autre est une saine habitude.

Au lieu de mettre toute son énergie dans la digestion, il peut ainsi la consacrer à d’autres fonctions telles que l’élimination ou la régénération cellulaire.

C’est le principe du jeûne. Cependant, tout le monde n’est pas capable de faire une véritable diète, difficile à gérer et parfois même contre-indiquée.

Pour ma part, j’ai trouvé un entre-deux qui me convient parfaitement, beaucoup plus accessible et qui ne présente pas de risque de carence : le jeûne intermittent.

Celui-ci consiste à ne s’alimenter que sur une courte fenêtre temporelle. Il existe de nombreuses pratiques assimilées au jeûne intermittent mais la plus fréquente est celle du 16/8.

C’est-à-dire, 16 heures de jeûne (dont la majorité se passe durant le sommeil) pour une fenêtre de 8 heures de prise alimentaire.

Ainsi si vous dînez généralement vers 20 heures, votre premier repas le lendemain devra avoir lieu entre 12 heures et 13 heures.

Personnellement j’essaye de pratiquer ce type de jeûne une fois par semaine, le dimanche. Essayez-le, il ne pourra que décupler les effets de votre cure de détox !

Cette méthode a fait ses preuves dans l’amélioration du contrôle de la glycémie, la prévention des maladies cardiovasculaires et la perte de poids, le tout sans occasionner de carence ni de perte de la masse musculaire3.

Pour finir, quelques plantes drainantes et le tour est joué !

Pour renforcer et nettoyer vos émonctoires, faites confiance aux plantes médicinales.

Le pissenlit, le radis noir et l’artichaut par exemple sont réputés pour être de puissants draineurs hépato-biliaires.

Le chardon-Marie également est un précieux allié pour votre foie, car en plus de le faire travailler, il le protège et stimule la régénération des cellules hépatiques4.

Pour rester dans la flore locale, le sureau noir, le frêne et les queues de cerises constituent d’excellents draineurs généraux, particulièrement diurétiques.

Vous trouverez tout ce que vous voulez en pharmacie, en gélules ou en ampoules, très pratiques d’utilisation, mais franchement, si vous aimez les tisanes, rien de mieux qu’une petite visite chez votre herboriste pour lui souhaiter la bonne année et lui demander, au passage, un mélange adapté à votre condition.

Vous voilà, je l’espère, paré pour entamer une bonne cure de détox, qui vous permettra de repartir du bon pied !

Avez-vous prévu une détox après les fêtes ? N’hésitez pas à m’en faire part en commentaires.

4 11 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pranayama
Pranayama
1 mois il y a

En ce qui me concerne, je fais de la détox tous les jours. Le matin à jeun, je commence par un bain de bouche à l’huile de sésame pendant 20 mn, je racle la langue avec le rape langue, je rince la bouche en gargarisme avec de l’eau salée et bicarbonatée et je me brosse les dents, les lèvres supérieures et inférieures, le palais et les joues. Ensuite, je fais le Jala Neti (irrigation du nez avec de l’eau salée, puis je bois soit un verre avec du jus de citron pressé ou du psyllium suivi d’un verre d’eau pour… Lire la suite »

Suivez-nous sur Facebook

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close